L'association Grand Nancy Défi'b

En 2005, le SAMU 54 associé au Département de cardiologie du Professeur Aliot entame une réflexion concernant les pistes d'amélioration du pronostic de l'arrêt cardiorespiratoire (ACR) sur le Grand Nancy. Trois faits marquants sont relevés au terme d'une étude épidémiologique réalisée sur le Grand Nancy :

  • Le délai moyen est de 11 min entre l'alerte et la pose d'un défibrillateur par les secours institutionnels (Sapeurs pompiers et SAMU).
  • Pus de 85% des ACR surviennent à domicile.
  • Le taux de survie d'une victime d'un ACR est de 4 % (moyenne nationale = 2%)

Malgré l'optimisation des secours institutionnels et leur maillage sur notre territoire, le taux survie ne s'améliore pas. Les délais incompressibles d'intervention des secours (identiques à la moyenne nationale) sont incompatibles avec un pronostic neurologique acceptable par le patient victime d'un ACR.

Notre objectif est donc de réduire le délai de pose du DEA en moins de 5 minutes. Nous avons décidé de créer un maillon supplémentaire dans la chaîne de survie s’intercalant entre celui de l’alerte du témoin et celui des secours institutionnels : le Sauveteur Volontaire de Proximité (SVP).

Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre à terme, 20% de survie. 

Ainsi est née en 2007 l'Association "GRAND NANCY DEFI'B" dont le but est d'organiser le recrutement des SVP, leur sensibilisation et leur formation.

Il s'agit là d'une révolution culturelle dont il conviendra de juger l'efficacité à long terme en raison de sa montée en puissance progressive.

 

Les statuts de l'association

 

Présentation à la communauté scientifique

Le Docteur Caroline Lejeune a présenté l'association lors du congrès 2013 de la Société Française de Médecine d'Urgence (SFMU). Elle a fait le point sur les modes d'actions et sur les résultats opérationnels de l'intervention des Sauveteurs Volontaires de Proximité.

 

 

Actualités / Presse

Suspension de l'activité du Grand Nancy Défi'b

logo-small

Chers SVP, chers amis

la situation actuelle nous oblige à suspendre dès ce jour votre action.

A un moment où le GND allait prendre un virage très positif, nous n’avons pas pris cette décision de gaité de cœur, mais, dans la situation présente, nous ne pouvons pas vous exposer, encore plus, vous et les vôtres, aux risques actuels.

Les astreintes s’arrêtent donc dès maintenant et Grand Nancy Défi’b se confine malheureusement à son tour.

Il ne s’agit que d’une pause, et je vous donne rendez-vous à l Assemblée Générale que nous programmerons une fois sortis de la crise actuelle.

Restons optimistes car je suis certain que demain, grâce à vous, GND pourra donner à nouveau sa pleine mesure.

Bon courage et prenez soin de vous.

Pr E. Aliot, au nom du bureau de GND



Questions par rapport au coronavirus

logo

 

Bonjour à tous les SVP,
Une question a été posée aux président et vice-président du
Grand Nancy Défi’b concernant les précautions à prendre en
cas d’intervention auprès d’une personne en ACR. M. Aliot a pris contact avec le Professeur May, specialiste
infectiologue du CHU , qui lui a répondu les points suivants :
si vous intervenez en tant que SVP sur une personne en ACR,
il faut dans tous les cas
- mettre des gants pendant l’intervention, - se frictionner les mains avec une solution hydro-alcoolisée
immédiatement après le retrait des gants, - ou se laver les mains avec du savon.
L’épidémie actuelle de coronavirus ne doit pas modifier cette
recommandation de même que le masque n’est pas davantage
recommandé, voire inutile.
Les gestes barrière préconisés par le Ministère de la Santé sont

toujours recommandés.
Bien cordialement, B. NOEL Secrétaire du Grand Nancy Défi’b

Affiche gestes barriere